Photo d'une punaise de lit nuisible sur la peau d'un homme

Puces

Description & Mode de vie des puces

La puce (ctenocephalides) est un petit insecte brun noir, piqueur et suceur, qui mesure de 1 à 5 millimètres. Grâce à ses pattes puissantes, la puce est capable de sauter haut et loin, jusqu’à 30 centimètres de distance.
Il existe plusieurs espèces de puces : elles sont toutes des parasites des animaux. Les plus communes sont la « puce du chat » et la « puce du chien ».
Toutefois ces deux espèces qui s’attaquent aux chats et aux chiens, se transmettent aussi à l’homme. On les retrouve également dans les maisons, appartements et autres espaces de vie. La cohabitation avec les puces devient très souvent infernale et il faut agir de façon rapide et radicale.

Milieux de vie des puces

Le cycle de reproduction, il est très rapide chez la puce. 48 heures après l’accouplement, la puce femelle commence à pondre des œufs à un rythme effréné dans la fourrure de l’animal hôte : 30 à 50 œufs par jour pendant une période qui peut aller jusqu’à 2 mois.

Biologie et cycles de vie des puces

La puce hématophage : elle se nourrit du sang de son hôte, animal ou homme. Ses piqûres peuvent provoquer de fortes démangeaisons chez l’animal et chez l’homme. Certaines personnes peuvent également avoir des réactions allergiques. Les puces passent d’un hôte à un autre très facilement, elles peuvent donc éventuellement transmettre des maladies ou des parasites, mais cela reste rare.

Les vecteurs de contamination

Il est primordial de déterminer l’origine de l’infestation qui peut s’agir :

  • D’un meuble ou d’un matelas provenant d’une zone déjà infesté.
  • D’animaux de compagnie infestés suite à un déplacement, une ballade.
  • D’insectes transportés dans des bagages suite à un déplacement.
  • D’une contamination dans les transports en commun…

Il est ainsi utile de mettre en place des règles à tenir pour limiter les risques de propagation dans votre habitation.

Nuisances causées par les puces

Conformément au cycle biologique et au mode de vie de la puce, les nuisances qu’elles génère sont pratiquement orientées vers le genre mamifères dont l’homme aussi fait partie. Les animaux de compagnie, les animaux de la ferme, les volailles domestiques ou sauvages comme les pigeons, sont des hotes appréciées, à cause de leurs plumes, poils et promiscuités.

L’hôte homme subit ces nuisances du fait de sa présence près des animaux.

L’hôte espace de vie est un vecteur intermédiaire entre le passage d’hôte à un hôte.

Comment lutter contre les puces quand on habite dans les Alpes ?

L’extermination des puces est complexe elle est exclusivement du ressort d’un professionnel de la désinsectisation, En effet l’insecte se nichant dans des recoins difficilement accessible et les œufs très résistants aux insecticides il est vivement recommandé d’effectuer un traitement en plusieurs étapes.

Procédés de prise en charge anti-puces

Préparation des lieux avant traitement
Ces étapes clefs sont indispensables avant tout traitement de notre part. Ainsi, nous garantirons la réussite et la pérennité du traitement contre les puces.

  • 1. Aspirer tous les endroits accessibles ou les puces ont pu se loger, puis jeter le sac dans une poubelle à l’extérieur des locaux à traiter.
  • 2. Protéger tous les aliments et contenants alimentaires contre le dépôt de l’insecticide utilisé.
  • 3. Préparer l’habitation pour un traitement approfondi des endroits les plus confinés.

Méthodes de traitement des puces

La mise en œuvre du traitement peut être opérée de différentes façons :

  • A/ Par nébulisation : C’est un générateur de brouillard qui permet de disperser  très finement l’insecticide dans les moindres recoins des locaux à traiter. Le technicien appliquera le produit sur tous les supports ou les puces auraient pu se loger, il insistera particulièrement sur les meubles servant aux animaux de compagnie.
  • B/ Par Pulvérisation via un pulvérisateur basse pression pour plus de précision.
  • C/ Enfin par fumigation qui permettra la libération de fines particules d’insecticides relativement pénétrante afin de débusquer les insectes trouvant refuge à des endroits peut accessibles.

La formulation des insecticides peut elle aussi varier afin d’être combiné à un régulateur de croissance qui entravera le processus de croissance de l’insecte.
Nos insecticides ont une rémanence (période pendant laquelle l’insecticide reste efficace contre les puces) d’environ 4 à 10 semaines c’est d’ailleurs une des caractéristiques fondamentales  qui garantira la pérennité du traitement.
En fonction du degré d’infestation ou en cas de récidive, il pourra être nécessaire de réitérer le traitement après quelques semaines.
L’intégralité des insecticides anti-puces présent sur le marché ne se valent pas, les seuls vraiment efficaces sont réservé à un usage professionnel. N’hésitez donc pas à faire appel à nos services, nous avons l’expérience et l’expertise nécessaire à la mise en œuvre de ces produits en toute sécurité.

Combien coûte une intervention anti-puces ?

La prise en charge du traitement contre les puces est fonction de l’espace infesté. BEN4D, est sollicité pour faire une analyse concise de la situation. Cette analyse peut être modulée selon les demandes du client. Elle comporte :

  • La phase de l’état des lieux pour découvrir et affirmer la présence des nuisibles.
  • La phase de traitement curatif pour répondre aux risques présents.
  • La phase de lutte continue permettant la maîtrise durable des nuisibles.

Le coût du traitement est proposé au m². Le tarif d’un traitement anti-puces varie de 3€ à 5€/m².

Ne prenez pas de risques, appelez-nous

Autres espèces de nuisibles rampants contre lesquels nous intervenons :