Rongeurs

Rongeurs

Description & Mode de vie
Les rongeurs (Rodentia), ou Rodentiens, sont des animaux qui se caractérisent par leur unique paire d’incisives qui poussent sans discontinuer. Ce sont des dents outils qui servent à manger en rongeant la nourriture, à construire les habitats et les abris en creusant des galeries ou à se protéger en se défendant dans la nature. La plupart des espèces sont de petite taille, avec un corps trapu, des pattes avant sont souvent courtes et leur queue est relativement longue. Ce sont souvent des animaux sociaux et beaucoup d’espèces vivent en communauté au sein desquelles les individus interagissent et communiquent entre eux de façon complexe. Les rongeurs se nourrissent de graines ou d’autres matières végétales, mais d’autres ont des régimes alimentaires plus variés. La famille de rongeurs que nous rencontrons eu Europe sont:

– Le Rat Noir (Rattus rattus)
– Le Surmulot (Rattus norvegicus)
– Le Mulot (Apodemus sylvaticus)
– La Souris (Mus Musculus)
– Le Campagnol des champs  (Microtus arvalis)
– Le Lérot (Eliomys quercinus)
– Le Campagnol terrestre » Arvicola terrestris
– Le Rat musqué (Ondatra zyberthicus)
– Le Loir ou Glis glis 

Nuisances & Maladies véhiculées
Ces petits rongeurs qui se reproduisent très rapidement peuvent périodiquement pulluler et alors causer des dommages importants dans les champs, forêts, entrepôts alimentaires. La plupart des dégâts causés à travers le monde sont le fait d’un petit nombre d’espèces, principalement des rats et des souris. En Europe, en plus des rats et des souris, les d’autres rongeurs cités précédemment causent de manière épisodique des dégâts dans les vergers, les légumes et les pâtures, aussi bien que dans les céréales, les maisons, les entreprises et ailleurs.

Les rongeurs sont également d’importants vecteurs de maladie. Le Rat noir, avec la puce qu’il porte, joue un rôle majeur dans la dissémination de la bactérie Yersinia pestis  responsable de la peste et est également un vecteur des organismes responsables du thyphus, de la leptospyrose, de la thoxosplasmose  et de la thichinose. De nombreux rongeurs portent des maladies infestueuses pour l’homme. Les rongeurs participent également à transmettre des maladies comme la babébiose, la leishmaniose cutanée, l’anaplasmose humaine, la maladie de lyme, la fièvre hémorragique d’Omsk, l’encéphalomyélite de Powassan, etc…

Modes de propagation
– La morsure: transmet le tétanos, la streptobacillose, la pasteurellose …
– L’urine: transmet la leptospirose également appelée maladie des égoutiers
– Les puces: transmettent le typhus murin, la salmonellose, des fièvres hémorragiques ou la peste.

Comment s’en debarasser?
Les plans de gestion de la population des rongeurs et les actions de dératisation sont des métiers dans lesquels les professionnels sont formés pour intervenir en tout milieu (domestique, économique et en laboratoires).

À partir de ce moment, BEN4D, établissement professionnel vous apporte une assistance notable pour limiter, chasser et eradiquer ces nuisibles et aussi pour vous éviter la destruction de vos installations diverses. Vos lieux de vie et d’activités professionnelles resteront propres dans le respect des règlementations en vigueur dans votre métier. Notre approche englobe, l’état des lieux par un diagnostic approfondi, l’analyse des envahisseurs et leurs habitudes de façon à appliquer la solution la plus appropriée.tout en vous formant sur les bonnes dispositions à prendre pour la lutte anti rongeurs. Nous sommes en collaboration continue avec les laboratoires qui élaborent les rodonticides, les raticides, appelés aussi “mort-aux-rats”, dans une approche définie par les ministères concernés. Les rongeurs classés nuisibles sont concidérés comme des dangers sanitaires et sont traiter comme des problèmes de santé publiques, urgents.

Methodes
Visite des locaux et des lieux (diagnostic): L’identification des traces de passages, les caractéristiques des crottes et les dégâts causés font déterminer l’ampleur de l’infestation et sa source, le type de rongeurs à traiter.

La mise en place des actions de lutte: Le choix des appâts, est fonction du rongeur. Les contraintes et usages des lieux déterminent le mode d’implantation des solutions. De là, les choix peuvent s’orienter vers des solutions comportant:
– La substance active spécifique ou non
– La préparation adéquate
– La quantité de rodonticide à mettre en place et les endroits où les mettre.
– Le nombre de postes d’appâtage sécurisés.

Résultats
Les effets d’éradication apparaissent peu de jours (3 à 4) après la pose des appâts. toutefois, si l’infestation et les caractéristiques du lieu traité sont complexes, la totale destrcution de la colonie peut prendre quelques semaines, le temps pour que tous les individus ingurgitent le rodonticides ou les raticides.

Approches préventives
BEN4D vous propose en fonction du bilan des investigations, des mesures d’hygiène, de gestion de votre invironnement (déchets, travaux, plans de suivi à mettre en œuvre pour péréniser le résultat (pose de grilles aux soupiraux, obstruction des sanitaires désaffectés). Cela évite les récidives dont l’origine se trouverait par exemple dans les locaux voisins.
En effet, de conditions extérieures (travaux de voirie, construction, déconstruction, aménagements électriques et téléphoniques, modification du voisinage) peuvent interférer sur les actions mises en place. Le reponsable des espaces traités pourra alors fournir ce type d’informations aux voisins peu impliqués dans la lutte antirongeurs.
Le plan de dératisation annuelle obligatoire décidée par arrêté préfectoral est importante pour évaluer le résultat de la lutte.

Sécurité & Prévention
Les appâts utilisés sont des produits professionnels qui sont à mettre hors de portée des animaux autres que les rongeurs à détruire. Il est interdit de les déplacer au risque de réduire l’efficacité du traitement et augmenter les chances d’un contact avec des d’enfants et/ou d’animaux de compagnie. Le traitement de dératisation impose la présence d’une fiche indiquant le nom de la matière active utilisée, la date de passage du technicien, le numéro de téléphone du Centre anti-poisons le plus proche, et le conseil suivant:

‘En cas d’ingestion accidentelle, consulter un médecin et lui montrer la fiche du produit concerné’.